Pas de commentaire

Faire appel à un courtier pour votre prêt immobilier ?

Lors de l’achat d’un bien immobilier, vous devrez certainement contracter un prêt pour financer votre projet. Le taux de crédit est un élément à ne pas négliger. Il s’agit du taux de rémunération des établissements bancaires. C’est-à-dire que plus le taux sera élevé, plus vous rembourserez des intérêts à l’établissement bancaire. Donc vous avez donc tout intérêt à le négocier !
Toutefois, tous les établissements bancaires ne proposent pas les mêmes taux de crédits et cela varie en fonction de la durée du prêt et de votre profil.

Taux mini et le taux moyen

On distingue alors deux types de taux bancaires : les taux mini qui sont octroyés aux meilleurs profils (par exemple ayant beaucoup d’épargne et/ou de hauts revenus) et les taux moyens. Ainsi, vous n’aurez pas forcément le même taux immobilier que vos voisins.
De plus, d’un mois à l’autre, ils peuvent évoluer à la hausse ou à la baisse. Il est donc essentiel de garder en tête que le taux de prêt immobilier du mois dernier n’est pas forcément le même que celui d’aujourd’hui. Pour y voir plus clair, vous pouvez suivre l’évolution des taux d’intérêt auprès des établissements bancaires.

Le rôle du courtier

Dans ce contexte, et parce que le fonctionnement d’un crédit est complexe, le courtier immobilier se place comme un véritable accompagnateur pour l’emprunteur. En effet, il ne travaille pas pour le compte de l’établissement bancaire mais bien pour l’emprunteur, afin de négocier les meilleures conditions pour son crédit immobilier en mettant en avant les atouts de son dossier.
Ce professionnel du crédit compare les propositions de ses partenaires bancaires afin de vous proposer l’offre la plus en adéquation avec votre profil. C’est un véritable gain de temps au moment où vous devrez respecter l’échéance inscrite dans le compromis de vente pour présenter une offre de prêt. Celle-ci est le plus souvent de 45 jours.